En Janvier 2020, le MMA (arts martiaux mixtes) sera autorisé en France dans sa pratique amateur et professionnelle. C’est un sport de combat qui mêle les techniques de boxe pieds-poings, la lutte et les techniques d’immobilisation et finalisation au sol avec des frappes. Ce sport était interdit en France et bénéficiait d’une mauvaise publicité car considéré comme trop violent par les médias traditionnels. Immoral, également à cause de la possibilité de frapper son adversaire lorsqu’il est au sol. Depuis, une dizaine d’année, de nombreux débats entre les personnes pour et contre la légalisation.

show MMA octogone ufc

Les uns avancent des arguments sur la préservation de l’intégrité physique des combattants. Les autres rétorquent en disant que les compétiteurs sont préparés pour ça et que les traumatismes dans ce sport sont moindre qu’en boxe anglaise professionnelle par exemple. En bref, une grande nouvelle pour tous les pratiquants qui étaient obligés de partir à l’étranger pour faire carrière. Très bonne nouvelle également pour le développement de ce sport en France. La ministre du sport Roxana Maracineanu l’a annoncé le 24 Juin 2019. La France était le dernier grand pays à interdire l’organisation d’évènements professionnels et amateurs sur son sol. Difficile pourtant de nier le phénomène: avec près de 50.000 pratiquants estimés dans des centaines de clubs, malgré l’absence d’une fédération agréée et de formateurs diplômés

Francis Ngannou en combat

Jusqu’alors la FFKMDA fédérait le Pancrace en amateur et professionnel. Un sport qui est plus ou moins la même chose que le MMA sauf qu’il n’y a pas de frappes au sol et que les combats se passent sur un ring. Les fédérations intéressées ont jusqu’au 27 septembre pour déposer leurs dossiers de candidature. Ils seront étudiés par un jury spécialisé et indépendant chargé d’émettre un avis à la ministre. Puis entre le 2 et le 6 décembre, le comité national olympique et sportif français fera lui aussi connaître son avis avant une décision finale le 31 décembre prochain. En ce qui nous concerne c’est une très bonne nouvelle car cela va nous permettre d’accueillir de plus en plus de pratiquants de MMA et Jiu-jitsu dans notre camp au Brésil. Oss